19
Mai

Finalement, ce printemps pourri…

   Ecrit par : Roland   in Non classé

Finalement, ce printemps pourri…

… m’aura permis de tester Candide en conditions hivernales: Avec toute cette pluie, j’ai pu vérifier que les hublots et vitrages étaient bien étanches (Un examen attentif de ce point lors des visites d’achat m’en avait presque déjà persuadé).
Ont été détectées une petite infiltration au niveau du raccordement électrique du klaxon, vite réparé avec du scotch, ainsi qu’une autre entrée d’eau intempestive au niveau du panneau d’aération de la cabine arrière – qui sert également d’escalier pour rejoindre le pont supérieur-. Il conviendra de refaire le joint de la charnière avec du silicone .

Côté la température, bien fraîche pour ce mois de mai, on a agréablement pu tester le petit radiateur électrique soufflant, et surtout se féliciter du choix de l’architecture du bateau : Avec le carré contigu de la cabine arrière, il suffit de chauffer l’arrière du bateau en faisant l’impasse sur la timonerie et le poste avant. On apprécie, bien au chaud dans la zone domestique, de jour comme de nuit.

Néanmoins, je suis dans l’attente des vérifications et branchements à faire sur la chaudière au gas-oil dont Candide est équipé, ce qui me donnerait une autonomie complète pour affronter les hivers belges.

Cet article a été publié le dimanche 19 mai 2013 à 12 h 36 min et est classé dans Non classé. Vous pouvez suivre les commentaires sur cet article en vous abonnant au flux RSS 2.0 des commentaires. Vous pouvez faire un commentaire, ou un trackback depuis votre propre site.

Laisser une réponse

Nom (*)
Courriel (ne sera pas publié) (*)
Site
Commentaire